Droit des personnes et de la famille

Le droit des personnes et de la famille comprend toutesles questions relatives à votre personne, ménage ou famille. Ce domaine du droit traite divers sujets, comme le divorce, la filiation, la cohabitation, le mariage, la pension alimentaire, la réglementation du droit de visite, le nom, l’autorité parentale, l’administration, la tutelle et l’adoption.

En tant que personne, vous pouvez également être confronté à des problèmes liés à votre séjour en Belgique, l’octroi de la nationalité, le permis de travail, la demande de protection internationale ou de la protection subsidiaire, le regroupement familial, l’obtention d’un visa court séjour. Notre cabinet expérimenté en ces matières analysera votre cas personnel et vous assistera dans vos démarches.

Nos services consistent notamment en

  • Rédaction des conventions dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel.
  • Procédure de divorce devant le tribunalpour désunion irrémédiable.
  • La demande d’annulation du mariage (mariage blanc, mariage gris).
  • Mesures urgentes concernant la question de l’habitation familiale et la garde des enfants et les contributions alimentaires.
  • Le droit à le pension alimentaire de l’époux pendant et après le divorce.
  • Le droit aux relations personnelles avec l’enfant (grand-parent, parrain, marraine).
  • Les questions relatives à l’adoption (adoption simple, plénière, internationale).
  • L’établissement de la filiation.
  • La contestation de paternité.
  • Les démarches en vue de la protection des personnes qui sont incapables d’assumer la gestion de leurs bien en raison de la santé physique ou mentale de la personne.
  • Vous êtes victime de violences conjugales ou intrafamiliales et vous souhaitez être assisté pour vos démarches.
  • Les procédures relatives à la rectification des actes d’état civil.
  • Les demandes de regroupement familial (avec votre conjoint, compagnon, enfant, ascendant).
  • Les demandes de visas en vue de mariage ou de cohabitation.
  • Les demandes de visa court séjour.
  • Les demandes de visa étudiant.
  • Les demandes de visa pour circonstances exceptionnelles.
  • La régularisation de séjour sur base de circonstances exceptionnelles (article 9 bis loi 1980)
  • La régularisation de séjour pour raisons médicales.
  • Les démarches en vue de l’octroi de la nationalité.
  • Les recours devant le Tribunal en cas de refus d’octroi de la nationalité.
  • Le statut d’apatridie.
  • Les détentions en vue d’éloignement du territoire.
  • Les recours en cas de décision négative de l’Office des Etrangers ou du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides.
Free-Quote-Icon

Nos Avocats